Planetary Nebulae
Planetary Nebulae
Planetary Nebulae
     ACCUEIL          LISTES I & II          DOCUMENTATION          COLLECTE DE DONNEES                           
De nouvelles nébuleuses planétaires découvertes par des astronomes amateurs
  1 Février 2015 - Agnès Acker / Pascal LeDû  Article Magazine   
Fig1: nébuleuse à proximité de sh2-91: image composite en [OIII], [SII], Ha.(© LeDû)

Les nébuleuses planétaires (NP) marquent la phase finale de l’évolution des étoiles de masse inférieure à 6-8 masses solaires – soit 90 % des étoiles d’une galaxie comme la nôtre, avec une forte concentration des étoiles (et donc des NP) dans la Voie lactée. Comme le stade NP a une durée de quelque 10000 ans, le nombre de NP dans notre galaxie serait d’environ 30 000 (incluant les NP à noyau binaire), dont environ 3000 (le 10e) a été découvert. Les brillantes raies d’émission des NP permettent de les détecter et les étudier à très grande distance : plus de 10 000 NP ont été découvertes dans les nuages de Magellan, dans la galaxie d’Andromède, et dans d’autres galaxies.
Fig2: Champs couverts pour les images en [OIII] (© LeDû)
Recherche de NP par l'observation
Quand on a l'habitude de réaliser de belles images astronomiques, il est difficile de « sacrifier » de bonnes nuits pour imager des zones pauvres et dépourvues de grands objets, uniquement dans le but de rechercher d'hypothétiques nébuleuses planétaires non répertoriées. Pour résoudre ce dilemme, plusieurs options peuvent s'offrir à l'opérateur :
• continuer à imager des objets répertoriés dans des catalogues mais en choisissant ceux qui sont le moins visités. Ainsi, il est possible de trouver des candidates NP tout en réalisant de belles images ;
• se servir de l’atlas interactif du ciel Aladin pour repérer de vastes zones HII qui peuvent être à la fois très photogéniques et propices à la détection de nouvelles candidates ;
• effectuer une recherche active et spécifique pour trouver des NP en réalisant des prises de vue quand la période est moins favorable pour réaliser de belles images, par exemple en présence de la Lune. Déjà adepte de la première méthode, Pascal Le Dû a testé les deux suivantes au cours de l'année 2014.
Fig3: A gauche: image Aladin avec les champs observés dans la région de sh2-91.
A droite:
étoiles mira détectées par leur colorimétrie. (© Le Dû)
Recherche en scrutant les images professionnelles
Cette méthode de recherche reste la plus prolifique. Elle demande évidemment beaucoup moins de travail et ne nécessite qu’une simple connexion Internet. Par contre, elle peut être très rébarbative et exige beaucoup d'assiduité.
Thierry Raffaelli a scanné de façon méthodique des images en couleurs du SDSS disponibles sur Skymap.org. Comme on peut le constater dans les tableaux qui suivent, ses recherches ont été très productives. Il utilisait des images du SDSS2, mais également celles du SDSS-III et du SDSS-II (release 7) qui sont extrêmement contrastées et qui révèlent de façon évidente des candidates NP , comme Ra3 qui ressort fortement avec sa couleur verte presque fluorescente. Ra2 et Ra8 sont particulièrement remarquables, car on distingue un bel anneau circulaire avec au centre une étoile bleue, couleur typique d'une étoile centrale de NP. Ra5 a été débusquée par Thierry dans une des régions les plus imagées du ciel : NGC7000. Pendant les périodes de mauvais temps sur la pointe bretonne, Pascal Le Dû consulte régulièrement les images du SDSS pour chercher de nouvelles candidates, et son catalogue s’est complété en conséquence.  Laurent Ferrero eut la surprise de découvrir une jolie candidate (Fe8) en recherchant un amas globulaire sur Skymap.org !
Fig4: A gauche: Ra2, vaste anneau verdâtre, plus brillant au sud
A droite:
Ra8 : anneau bleuté centré sur une belle étoile bleue (© DSS)
Sources et liens
Version PDF (et complète) de l'article: L'astronomie - Février 2015
Liste de tous les articles: Cliquer ici
Planetary Nebulae
Respecter les majuscules et les espaces !
Exemple: PN-G 262.4-01.9 ou DeGaPe 32
  A propos de l'article...
Date: 1 Février 2015
Auteur: Agnès Acker / Pascal LeDû
Catégorie: Article Magazine
Numéro d'article: 1
Afficher tous les articles: cliquer ici
Articles associés:
- Les astronomes amateurs découvrent encore des né...
- Nébuleuses planétaires: découvertes & confirmat...
- Nouvelles candidates "nébuleuses planétaires"...
- Nébuleuses dans l'infrarouge moyen...
- Comment découvrir de nouvelles nébuleuses ?...
Planetary Nebulae .net
Contacts: - responsable NP et candidatures: Pascal Le Dû (ledu@shom.fr)
- responsable site internet: Thomas Petit (petittom@gmail.com)
© Planetary Nebulae .net - 2019 - Tous droits réservés
Le site Planetary Nebulae .net offre toutes les informations utiles et pratiques concernant les (candidates) nébuleuses planétaires francophones, la manière de poser une candidature pour une nouvelle découverte ainsi que la marche à suivre pour la confirmation des candidates. Si vous souhaitez contribuer au site, merci de consulter la page Collecte de données et de nous contacter.
Contributeurs: Pascal Le Dû - Thomas Petit - Olivier Garde - Nicolas Petit - Trygve Prestgard - Jean-Baptiste Feldmann - Lionel Mulato - Sakib Rasool